Catégories
KB XenDesktop XenServer

Saturation CPU de Dom0 XenServer dans un environnement XenDesktop

Dans le cadre de mise en place d’une infrastructure XenDesktop entièrement virtuel (DDC, PVS et les VD dans du XenServer), le démarrage d’un DesktopPool risque vite de saturé le CPU du Dom0 du serveur XenServer hébergeant les bureaux virtuels.

En effet, lors du démarrage d’un bureau virtuel, la carte réseau (utilisé pour le PXE) est émulé jusqu’à ce que l’OS du VD soit complétement chargé avec les XenTools. Cette carté émulé vient prendre entre 8 et 12% du processeur de Dom0 du XenServer. On voit donc que si on démarre plus de 10 VD, le Dom0 sature complétement et donc le réseau virtuel ne répond plus correctement donc les vDisks ne peuvent être chargés, les VD restent en erreur de démarrage et on risque carrément de boucler et de saturer complétement le serveur XenServer (Cf. capture ci-dessous).

Dans la capture suivante, on a l’exemple de la consommation CPU d’un XenServer démarrant 41 Virtual Desktops : le CPU0 consomme 100% pendant presque 10 min. Quelques VD ne sont pas correctement démarrés.

Le contournement de ce Pb. est d’ajouter un processeur à Dom0, mais cette solution n’est pas supportée par Citrix.

Pour cela éditer le fichier /etc/init.d/unplug-vcpus et d’ajouter les ligne en gras comme dans l’exemple ci-dessous:

for i in ${CPUS}; do

cpu=$(basename $i)

if [ « ${cpu} » != « cpu0 » ]; then

if [ « ${cpu} » != « cpu1 » ]; then

if [ $(cat $i/online) -ne 0 ]; then

echo 0 > $i/online && echo -n « ${cpu} « 

fi

fi

fi

done

Et enfin redémarré le serveur XenServer pour que la modification soit prise ne compte.

Et dans la dernière capture , on a le résultat de la consommation CPU d’un XenServer démarrant 48 Virtual Desktops: les CPUs de Dom0 consomme 100% pendant 2min par lot de 20 VD. Tous les VD sont correctement démarrés.

Catégories
Microsoft VMware

Problème WSUS lors du déploiement de templates VMware

Lorsque vous déployez plusieurs VMS depuis un même template VMWare, il se peut que les différents serveurs n’apparaissent pas correctement dans la console WSUS. Dans mon cas, j’avais déployé 4 VMs et celles-ci apparaissaient à tour de rôle dans la console WSUS. Je n’avais, du coup, jamais les 4 serveurs au même moment dans la console.

Après plusieurs recherches, j’ai trouvé la KB suivante. Il existe en fait un identifiant client WSUS unique pour chaque serveur installé, mais vu que ces serveurs ont été déployé à partir du même template, l’Id est identique et les VMs sont vues de la même manière
Procédure à suivre :

net stop wuauserv

Supprimer les clés suivantes dans le registre :

  • HKEY_LOCAL_MACHINESOFTWAREMicrosoftWindowsCurrentVersionWindowsUpdateSusClientId
  • HKEY_LOCAL_MACHINESOFTWAREMicrosoftWindowsCurrentVersionWindowsUpdatesusClientIDValidation

net start wuauserv
wuauclt.exe /resetauthorization /detectnow

http://support.microsoft.com/?scid=kb%3Ben-us%3B903262&x=17&y=11

Catégories
ESX KB

Recuperation de la table de partition VMFS

Une KB1002281 VMware explique comment restaurer la table de partition VMFS. Cette KB est plus détaillée et contient la marche à suivre

Dans le cas de perte d’un Datastore VMFS et de message d’erreur « LVM could not open device » dans le fichier /var/log/vmkernel appliquer cette procédure qui s’applique au ESX 2/3/4.x, voici la marche à suivre:

  1. Se connecter au service console
  2. Identifier le périphérique SCSI (/dev/sdX) au volume VMFS concerné par le problème. En tapant la commande vmkpcidivy -q vmhba_devs en ESX 2.x, esxcfg-vmhbadevs -q en ESX 3.x ou esxcfg-scsidevs -c en ESX 4.x
  3. Confirmer la perte de la partition avec la commande fdisk -l /dev/sdX
  4. Recréer la table de la partition avec la commande fdisk /dev/sdX puis nouvelle partition n, primaire p, première partition 1 et valider 2 fois la valeur par défaut
  5. Choisir le type VMFS (fb) pour la partition avec p, la première partition 1 avec le type fb
  6. Aligner la partition avec le secteur 128 (sauf en ESX 2.x) avec les commandes expert x, begin b, première partition 1 et secteur 128
  7. Quitter fdisk en sauvegarde avec la commande w
  8. Redécouvrir le volume VMFS avec la commande vmkfstools -V
Catégories
Microsoft

Session console Windows 2008

Comme certains ont pu le constater, Windows 2008 n’autorise par défaut qu’une seule connexion avec le même compte utilisateur. Il est donc impossible de se connecter à deux simultanément sur un serveur avec le compte administrateur.

Voici comment désactiver cette option:

Outils d’administration / Services Terminal Server / Configuration des services Terminal Server. Dans la partie Modifier les paramètres,  sélectionner Restreindre chaque utilisateur à une seule session et changer le paramètre à Non.

Catégories
HP VMware

[Technology Overview] HP Flex-10 c-class avec VMware vSphere4

HP Virtual Connect Flex-10 10Gb est la nouvelle technologie HP embarquée sur les bladecenter HP (C3000/c7000) pour la gestion du réseau.

Dans le cadre de la virtualisation, cette technologie offre en effet de multiples possibilités. Elle permet de découper les cartes réseau 10Gb Flex-10 en plusieurs cartes virtuelles allant de 100Mb à 10Gb par tranche de 100Mb. Cela permet donc de mettre en place une plateforme 1Gb évolutive vers le 10Gb, qui au passage, reste encore très peu dévolopée dans les entreprises.

La prolifération des machines virtuelles et des nouvelles technologies (Fault Tolerance sous Vmware) en environnement BladeCenter amène ainsi de nouveaux besoins (Connexion 10Gb dans les machines virtuelles, VMotion/Fault Tolerance….)

La mise en place de VMware Fault Tolerance recommande 2 cartes giga, ajouter à cela 2 cartes giga pour VMotion, quelques cartes giga pour nos machines virtuelles et nous arrivons assez vite aux limites physiques, surtout dans une architecture blade.

Voici donc ici un exemple d’implémentation de cette technologie sur un infrastructure gigabit exclusivement. Nous verrons que certaines interfaces, avec des vitesses bien définies, peuvent être internes au blade.

Configuration exposée:

BladeSystem c3000

Lames BL460c G6

Switch : HP VirtualConnect Flex-10 10Gb Ethernet Module for BladeSystem c-Class

Carte réseau : Carte réseau multifonction 10 Gigabit Flex-10 2 ports (Broadcom HP NC532m) pour Bladesystem c-Class

Vue logique :

  • Service Console (connecté sur le réseau de production) : vmnic0 et vmnic2
  • LAN (connecté sur le réseau de production) : vmnic1 et vmni3
  • VMotion (interne au blade): vmnic4 et vmnic10
  • Fault Tolerance (interne au blade) : vmnic5 et vmnic11

Vue physique :

Infos supplémentaires:

HP BladeSystem Reference Architecture: HP Virtual Connect Flex-10 and VMware vSphere 4.0

HP Flex-10 technology

Understanding HP Flex-10 Mappings with VMware ESX/vSphere

Catégories
Microsoft

mise en place DFS-R (Namespaces)

L’une des nouvelles fonctions les plus séduisantes de Windows Server 2003 Release 2 (R2) est DFS Replication (DFS-R). DFS-R résulte du remaniement complet de FRS, avec aucune des limitations de son prédécesseur. En utilisant DFSR avec le DFS amélioré de R2 (désormais appelé DFS Namespaces), il est très facile d’implanter un système de publication de données tolérant aux pannes et répliqué.

Ce service permet de fournir une réplication de fichier pour la tolérance de panne,  une amélioration des accès fichiers pour les sites distants sur le WAN et un équilibrage de charge des utilisateurs. Voici les principales améliorations:

  • Gestion de la bande passante de réplication
  • Nouvelle interface MMC
  • Et surtout la réplication est maintenant en mode bloc (seul les blocs modifiés sont répliqués)

Aller dans « Panneau de configuration > Ajout/Suppression de programes > Composants Windows » et cocher la case « Système de fichiers DFS« .

Cliquer sur « OK« , puis sur « Finish »

De même pour le DFS basique, le service « Système de fichiers distribués » doit être « Démarré » et en « Automatique« .

Catégories
Microsoft

mise en place DFS (simple)

Le sujet n’a rien de nouveau et rien à voir avec le virtualisation. Mais ca correspond à un besoin dans une infrastructure  et c’est une mise en oeuvre récente. On commence par un tutoriel sur le DFS basique, cependant il est trop limité (quasiment moins efficace qu’un Robocopy).

DFS : Distributed File Service est une fonctionnalité implémentée dans Windows Server depuis la version 2000 basé sur le service FRS (File Replication Service). Cette fonctionnalité a nettement été améliorée dans Windows 2003 R2 (dans le prochain article).

Voici un tutoriel step-by-step en Windows 2003:

Avant de configurer le DFS, il faut s’assurer que le service « Système de fichiers distribués » (DFS) soit démarré (et en démarrage automatique).

Lancer la console DFS (en allant dans le menu « Démarrer > Outils d’Administration > Système de Fichiers Distribués  DFS« ).

Catégories
KB Microsoft

pas de résolution www.microsoft.com

Aujourd’hui un problème incohérent et presque incompréhensible:

Sur un serveur, je n’arrivais pas à me connecter aux sites de Microsoft:

  • tous les autres sites marches dans IE
  • la résolution NSLOOKUP fonctionne
  • le ping sur sur le nom DNS ne résout pas
  • le ping de l’adresse IP ne répond pas
  • le tracert de l’adresse IP n’aboutit pas

Pas mal de temps perdu à chercher une explication et une résolution jusqu’à ce que je tombe sur cette page, le problème semble lié à un malware.

Voici la résolution:

  • arrêter le service « DNS client »
  • mettre le service « Event Log » en automatique et démarré
  • mettre le service « Background Intelligent Transfert » en manuel et démarré
  • mettre le service « Automatic Updates » ou « Mise à jour automatiques » en automatique et démarré
  • lancer un coup de Windows Update et installer les correctifs
  • après un redémarrage tous doit être revenu à la normale.
http://social.microsoft.com/Forums/en-US/msrnetworking/thread/b7d61e34-a7c0-474d-a190-c3e62105bd35
Catégories
ESX KB

erreur Memory Checker dans Hostd d'un ESX3.x

Pour défaut les ESX ont un Service Console de 272 Mo (jusqu’à 800 Mo), quand la mémoire du Service Console commence à manquer les messages « Memory Checker » apparaissent dans les fichiers hostdlog (dans /var/log/vmware).

Ce manque de mémoire peuvent venir d’un produit tiers installer dans le Service Console ou un grand nombre de ressource à gérer (host/vm). Ce problème se caractérise visuellement par des déconnections intermittentes du vCenter ou un arret du service Hostd sur un ESX.

Comme il est dit dans la KB 1002713 de VMware, il faut augmenter la mémoire du Service Console (800 Mo étant la valeur max). Cette opération nécessite d’avoir au préalable bien dimensionner les partitions et surtout un reboot pour que la modification soit prise en compte.

[2009-09-18 09:43:24.241 ‘Memory checker’ 78818224 warning] Current value 164768 exceeds soft limit 122880.

En revanche, ce que ne précise pas la KB, c’est qu’en plus il faut modifier les seuils d’alerte. Sinon passé le premier seuil on a toujours des warnings dans le fichier hostd.log et passé le second les services hostd & vpxa s’arrêtent.

Pour cela éditer le fichier /etc/vmware/hostd/config.xml et ajouter les lignes suivantes en fonction des nouveau seuils que vous voulez (ici un exemple de seuil pour un Service Console à 512 Mo) dans la partie <config>:

<hostdWarnMemInMB>375</hostdWarnMemInMB>
<hostdStopMemInMB>465</hostdStopMemInMB>
Ensuite, redémarrer le service hostd avec la commande service « mgmt-vmware restart » pour prendre en compte les modification.
Catégories
IBM vCenter

plugin IBM StorageManager pour vCenter

Fin février IBM a sorti un plugin gratuit pour vCenter 4, ce plugin permet de gérer les baies DS3000/4000/5000 tout comme dans DS Storage Manager directement dans vCenter.

Pour l’instant seul les baies FC sont supportées, la version supportant les attachements iSCSI et SAS sortira 2nd semestre 2010.

Ce plugin permet de:

  • créer les arrays et les volumes
  • définir les hosts et les mappages
  • avoir un mappage entre les volumes et les datastores
  • définir des permissions

Quelques captures pour illustrer:

A noter qu’il faut modifier le Jetty Port en 8444 (car le 8443 est le port par défaut de vCenter Web Services), sinon le reste de l’installation et de la configation est comme dans la doc :

  • Install du plugin sur le vCenter (Jetty port 8444 + enregistrement des IP des baies dans ArrayHosts.txt)
  • Redémarrage du vCenter
  • Installation des certificats
  • Création du rôles Storage Administrator dans vSphere Client et association aux utilisateurs (pas aux groupes)

Le lien de téléchargement et le Manuel utilisateur.