Archive de l‘auteur: ‘JBrison

283 articles trouvés dans cette archive
Juil/1119

Un post rapide pour annoncer la première aperçu public (lors du WPC 2011) de quelques une des nouvelles fonctionnalités d’Hyper-V inclus dans Windows Server 8:

  • VMs avec 16 vCPU (développement en cours, peut-être plus à la sortie)
  • La possibilité de répliquer les VMs pour de la reprise d’activité, à partir d’un module « Replica » inlus dans Hyper-V

La vidéo peut-être vu ici (aller directement à 36:50 pour avoir la partie Hyper-V).

Juil/11180

Dans vSphere 5, l’interface d’administration Web a été complément revu. La précédente version était lente et très limité, je pense que personne ne l’utilisait (sauf peut-être pour les URL consoles). Cette nouvelle version qualifiée de « Next Generation Flex Client » et appelé « VMware vSphere Web Client » a été complètement ré écrit en Adobe Flex (comme les interfaces de View et vCloud Director). Pour le moment l’interface Web ne remplace pas 100% des fonctionnalités du client vSphere pour Windows mais elle remplit une grande partie des fonctionnalités. Elle permet donc de :

  • centraliser les interfaces d’administration de plusieurs vCenter
  • faire du SSO (inter vCenter)
  • intégration du client en tant que plugin (IE & Firefox)
  • personnaliser l’affichage: créer des vues personnalisées
  • l’accès rapide aux taches standard
  • faire des recherches avancées (et de les enregistrer) à travers plusieurs vCenter
  • extensibilité des fonctionnalités: possibilité d’ajouter des fonctions par un Framework de développement, grâce aux points d’extension riches natifs Linux (contrairement au plugin Html pour le client windows)
  • Gestion des VMs: Provisionning de VM /Edit Settings, Power Operations, Snapshots & migrate VMs / Gestion des Ressources VMs / Vue de tous les objets vSphere (Host, Clusters, DataStores , Folder …)
  • avoir une vue basique du Health Monitoring
  • se connecter à la console des VMs
  • gérer les vApps: Provisionning de vApps, Edit Settings, Power Operations
  • avoir un client indépendant des plateformes
  • prise en charge des flux de travail avec interruptions: possibilité de reprendre une action interrompue sans répéter le processus entier

Cette interface Web est un composant additionnel de vCenter pour Windows: « vSphere Web Client (Server)« , il peut donc être déporté sur un autre serveur si besoin.

Lire la suite…

Juil/1118
Par Dans Veeam

Veeam vient de lancer un site communautaire pour rapporté de l’état de l’adoption de la virtulisation: V-index. Cette étude a été mené par un cabinet indépendant: Vanson Bourne. Ces informations sont le résultat de sondage fait auprès de clients (pas seulement Veeam) sur 544 entreprises, les rapports devraient être mise à jour tous les trimestres.

On y retrouve des chiffres réels sur la répartition des Hyperviseurs, les taux de consolidation Virtuel/Physique et la proportion de serveurs virtualisés.

Voici les chiffres pour la France (Q2 2011):

  • le taux de virtualisation des serveurs: 45,5%
  • le taux de consolidation actuelle: 5,8 VMs pour 1 serveur physique
  • la répartition des hyperviseurs (en tant que solution principale) est 56 % VMware, 27% Microsoft, 11% Citrix et 6% autres

Juil/1114

Et la génération 5 de VMware se décline aussi sur SRM: Site Recovery Manager 5. Les nouveautés sont expliquées dans un fichier PDF: « What’s New in VMware vCenter Site Recovery Manager 5.0« .

Même si l’on peut conserver l’ancienne manière de fonctionner, la partie Host-Based Replication modifie quelque peu l’architecture mise en place pour la réplication. Dans ce cas, il faut :

  • une virtual appliance de gestion:  vSphere Replication Management Server par site (vRMS). Elle contient la configuration de la réplication. La vRMS est enregistré en tant que plugin dans vCenter et stocke la configuration dans une base de données (SQL Server, Oracle ou DB2);
  • des agents: vSphere Replication Agent au niveau des hyperviseur (vRA). L’agent est situé dans les ESXi5 et surveille les changements sur les vDisks qui sont marqué à protéger, il envoie les modifications vers le site de secours;
  • et un serveur de réplication: vSphere Replication Server sur le site secours (vRS). Cette virtual appliance recoit les différences de modification à partir des vRA du site protégé.

Lire la suite…

Juil/11130

Avec la 5ième génération VMware, la gamme vShield est mise à jour avec notamment vShield App 5 Data Security. La suite vShield, au cas ou vous ne connaitriez pas, est composé des produits Edge (la sécurisation des vDC dans le vCloud), App (Sécurisation du traffic réseau entre les VMs), EndPoint (l’interface des bureau View avec un Antivirus déporté) et Manager (la partie d’administration des autres modules vShield).

Les nouvelles fonctionnalités de vShield Edge sont la possibilité de mettre en place du routage statique (au lieu de nécessité la mise en place de NAT des connections vers l’extérieur) et les service firewall 5-tuple (régles basées sur Destination IP/Destination Port/Protocole/Source IP/Source Port). Et on a toujours les fonctionnalité de la précédente version: régles de firewall, DHCP dans les vApps, VPN site à site, scripting via les APIs REST et le logging de l’activité. Il permet d’inclure les régles de sécurité dans une vApp pour qu’elles soient transportable avec la vApp et automatiquement déployer avec les nouvelles vApp d’un catalogue vCloud.

vShield App 5 est un firewall intégré au niveau du noyau de virtualisation directement sur les Switchs Virtuels. Il permet de renforcer la sécurité au niveau des VMs, la configuration simple des régles de sécurité pour une VMs ou un groupe de VMs, fournit des APIs REST, le monitoring, l’audit et le logging du traffic réseau. A la différence d’un firewall classique il permet d’analyse le traffic inter-VM sous pour autant devoir mettre en place une foultitude de VLANs.

Complétement nouveau, vShield App with Data Security (vSDS) est une option de vShield App, elle est comparable à de la sécurité IDS. Elle permet la découverte et de rapporter les données sensibles entre les VMs, elle analyse en continue le trafic de manière transparente pour les VMs. Les régles de sécurisation des données appelé « Compliance Regulations » peuvent être créer à partir de 80 modèles (Personally Identifiable Information, PCI-DSS cardholder data, Private Health Information…). Elle permet aussi l’intégration avec des produits tiers de sécurité comme RSA Data Loss Prevention (voir également l’article sur VirtualGeek).

Une petite présentation par Eric Sloof sur les nouveautés vShield 5:

Juil/11130
Par Dans vCD

Avec la 5ième génération VMware, vCloud Director passe en version 1.5. Les nouveautés sont décrites dans un fichier PDF: « What’s New in VMware vCloud Director 1.5« .

Voici la liste de nouveauté de cette version:

  • Fast Provisionning, permet de déployer des VMs en mode Linked-Clone (basé sur les techno déjà existante dans Lab Manager). Les Linked-Clones peuvent être dispatchés à travers plusieurs DataStores et plusieurs serveurs vCenter. Ce permet de diminuer grandement les temps de déploiement des VMs et de diminuer l’espace consommé sur le Stockage.
  • vApp Custom Guest Properties, la personnalisation de propriétés de vApp va permettre aux utilisateurs de passer des données personnalisées au Guest OS des VMs lors du déploiement du vApp. Ceci va permet aux auteurs des vApp de mettre en place des scripts pour aller plus loin dans la configuration et la personnalisation des VMs.
  • Globalization, support de 6 languages additionnel: Japonnais, Chinois simplifié, Francais, Allemand, Espagnol et Italien.
  • Support des Distributed vSwitch tiers (Cisco), vCD peux maintenant gérer les concepts avancés réseaux (VLAN Pool backed) également sur les Distributed vSwitch de Cisco comme le Nexus 1000v.
  • vCloud Messages permet de connecter vCD avec les outils existants de gestion IT comme CMDB, IPAM et les systèmes de tickets pour interfacer les taches de workflow de vDC.
  • Interface Web pour iPad, une interface a été spécialement pensée pour la connexion à partir d’un iPad.
  • Support des bases MsSQL, en plus des Databases supporté par vCD 1.0, les bases de données suivantes sont supportées dans la v1.5: SQL Server 2005 std/ent SP4, SQL Server 2009 exp/std/ent 64 bit et Oracle 11g R2.
  • Expanded vCloud API and SDK, amélioration des API et des SDKs (Java, PHP, .Net) de vCloud afin d’ouvrir plus le vCloud de VMware vers les autres Cloud pour la notion de Cloud Hybride.
  • Support de vSphere 5, bien entendu il supporte les nouvelles fonctionnalités de vSphere 5 comme: l’AutoDeploy, les VMs en Virtual Hardware 8 (avec 32 vCPUs et 1To de vRAM).
  • Amélioration avec l’intégration vShield 5, vCD s’intègre avec la nouvelle version vShield avec notamment les tunnels VPN IPSec et ajout des services Firwall 5-uple (régles basées sur Destination IP/Destination Port/Protocole/Source IP/Source Port).

Une petite présentation par Eric Sloof sur les nouveautés vCloud Director 1.5:

Juil/11130

La grosse surprise du mode de licensing de vSphere 5 a été la notion de « vRAM pooled » rattaché aux licences CPU classique de VMware. Le principe est qu’une quantité de mémoire est attribué aux licences CPU en fonction de la gamme de licences (voir tableau sur les licences). Cette quantité est global à un vCenter et correspond à la somme des mémoires virtuels alloué aux VMs (Power On): vRAM consumed.

Prenons un cas concret, si on a 2 serveurs bi-proc et que l’on souhaite des licences vSphere 5 Entreprise. Il nous faut donc 4 licences Entreprise (avec vRAM entitlement à 32 64 Go), nous obtenons un vRAM Pooled à 128 256 Go. Si comme dans l’exemple ci-dessous, on souhaite faire tourner 20 VMs avec 4 Go de RAM chacune, on obtient un vRAM consumed de 80 Go.

___

En revanche, il y a suppression des anciennes limitations physique sur les licences. En effet, en vSphere 4.x on était limité à 6 coeurs par CPU en Essentials/Standard/Enterprise et 12 coeurs par CPU en Advanced/Enterprise Plus, et seul  la version Enterprise Plus n’était soumis à la limitation à 256 Go par hosts.

Lire la suite…

Juil/1112

Ça y est l’annonce de la 5ième génération VMware a été faite, 2 ans après la sortie de vSphere 4. Cette nouvelle génération est très orienté Cloud (au moins sur le discours) et devrait rapidement donner suite à la mise à jour de tous les autres produits en relation avec vSphere (View 5.0, SRM 5.0, vShield 5.0, vCloud 1.5…). La GA de vSphere 5 devrait être en Q3 2011 (surement après le VMworld).

Lire la suite…

Juil/11110
Par , Dans IBM, SRM

Pour pouvoir piloter les baies de stockage répliquées dans le cadre d’un PRA avec VMware SRM, il faut s’appuyer sur un SRA (Storage Replication Adapter) fournit par VMware mais développer par le constructeur de la baie. Voici quelques explications sur la configuration du SRA pour SVC (SAN Volume Controller) d’IBM.

Le SRA d’SVC communique avec le CIM Agent des contrôleurs SVC grâce au IBM Storage Service (installé en même temps que le SRA), cette partie contient un ensemble de 5 scripts Perl correspondants aux actions réalisé par SRM:

  • command.pl
  • discoverArrays.pl
  • discoverLuns.pl
  • testFailover.pl
  • failover.pl

Si la version de firmware SVC est 4.3.1.7 ou supérieur, le CIM agent est embarqué directement au niveau du code SVC dans les noeuds du cluster, on utilise alors directement l’adresse IP des cluster SVC. Sinon en version inférieure à 4.3.1.7, le CIM agent correspond à la console SSPC (il faut dans ce cas une master console par Cluster).  Dans les 2 cas, lors de la configuration de l’array dans SVC, il faudra préciser l’adresse IP avec le port 5989.

Pour la configuration SVC, se reporter au RedBook d’IBM : SAN Volume Controller – Best Practices and Performance Guidelines.

Lire la suite…

Juil/118
Par , Dans VMware

Pour ceux qui compte passer la certification VCAP-DCA (VDCA410), voici quelles informations pour ci-préparer :

  • L’examen est très long 3h30 (+30 min pour les non-anglophone), bien surveiller la montre, on ne voit pas le temps passé
  • A la différence du précédent (VCE310), il ne contient que de la pratique
  • Un total de 34 labs, ils ne sont pas dépendant entre-eux mais ils sont sur le même plateforme
  • Ici un aperçu de l’interface d’examen VCAP-DCA Online Demo

Idéalement, il faut avoir suivi une ou plusieurs de ces formations (mais elles ne sont pas obligatoires) :

  • VMware vSphere: Troubleshooting
  • VMware vSphere: Manage for Performance
  • VMware vSphere: Automation with PowerCLI
  • VMware vSphere: Manage and Design for Security

Mais ces formations ne sont pas suffisantes (à part peut-être en les faisant toutes), voici donc une liste de liens & de documents pour préparer cet examen. Ces lectures sont également une bonnes sources pour de l’auto-formation.

Pour débuter il faut commencer par lire le BluePrint de l’examen : Official VCAP-DCA Exam Blueprint Guide

Sur le site de Sean Crookston, on peut trouver toute une liste d’articles (en anglais bien sur) pour préparer l’examen. Et notamment, toute une partie de notes pour remplir les objectif du BluePrint (ici en PDF) et ici le plan : Lire la suite…