Archive de l‘auteur: ‘JBrison

283 articles trouvés dans cette archive
Sep/1120

Les annonces sur la partie « End User Computing » ont été très nombreuses, il y a 3 semaines, au VMworld 2011. En voici donc une synthèse.

Il est vrai qu’avec l’arrivée des nouveaux périphériques et du Cloud, on comprend mieux le discours de VMware. De plus, les nouvelles générations d’utilisateurs utilisent les outils informatiques de façon différentes, on pourrait les qualifier de consommateur de l’IT. La fin des PC n’est pas encore arrivée, mais avec les outils qui arrivent on peut voir la transition venir.

Regarder les Keynotes ici et pour avoir la liste des annonces c’est ici.

A la Keynote du premier jour, Paul Mauritz a expliqué la vision de VMware sur les changements de l’IT: d’un coté la « génération Facebook » qui souhaite changer les méthodes de travail (collaboration en temps réel, moins de fichiers locaux, applications en ligne (SAAS), utilisation de terminaux variés …) et de l’autre coté l’infrastructure IT traditionnelle. Le lien entre les 2 est sûrement le Cloud, mais celle reste un vrai challenge pour les administrateurs afin de pouvoir s’adapter à ce changement. Et c’est la que ce trouve toute la stratégie de VMware.

Le second jour, Steve Herrod a commencé sa Keynote par la vision de VMware sur le End User Computing tourné vers  le Cloud: gérer comme un service global et non comme un ensemble de machine individuel et surtout délivrer l’IT d’un point de vue utilisateur et non périphériques. Et cette vision passe par 3 piliers:

  • Simplify: extraire les données des applications des Silos qui les contiennent actuellement pour les rendre plus facilement utilisable.
  • Manage: gérer de façon unifier les données et d’appliquer des politiques globales.
  • Connect: rendre ces données disponibles aux utilisateurs de partout de façon sécurisée.

 

Il y a ainsi 3 types de services à fournir aux utilisateurs : le poste de travail (Desktop Service), les applications (App Catalog Services) et les données (Data Service). Un service de connexion central (Unified Service Broker) permettra d’attribuer une ressource à un utilisateur, et ceci en fonction de son contexte (tablette, PC, téléphone, connexion interne/externe, …). Ensuite, il a présenté par des démos, le portfolio VMware pour délivrer ces services:

  • le Desktop Service avec View 5
  • le App Catalog Service avec ThinApp Factory
  • le Data Service avec Octopus
  • l’Unified Service Broker avec Horizon (Connector, App Manager…)

Lire la suite…

Sep/11150
Par Dans SRM

Aujourd’hui c’était la sortie GA de VMware Site Recovery Manager 5.0 (la Release Note) pas de changement depuis l’annonce à un détail près: les licences.

Depuis la version 4.1, on était passé d’un modèle par CPU d’ESX protégé à un modèle par VM protégées (par pack de 25 VMs).

 

Comme expliqué dans les KB2000394, KB2005000 & KB2000868 : on a maintenant 2 gammes de licences Standard & Enterprise:

Fonctionnalités Standard Enterprise
Prise en charge réplication coté Stockage
Plans de Reprise Centralisés
Test sans interruption
DR Failover automatisé
réplication vSphere
DR Failback automatisé
Migration Plannifiée
Nbre max de VMs protégés par site 75 VMs unlimited

Pour les migrations de licences des clients VMware SRM sous contrat de maintenance à jour, l’upgrade et la conversion de licences sont gratuites:

  • Les licences SRM 4.1 par VMs protégées => licences SRM 5 Enterprise par VMs protégées (Exemple: 1 licence SRM 4.1 pack 25 VMs = 1 licence SRM 5 Enterprise pack 25 VMs)
  • Les licences SRM 4.0 (ou inférieur) par CPU d’ESX protégés = 5 VMs protégées sous SRM 5 Enterprise (Exemple: 6 licences SRM 4.0 1 CPU pour 3 ESX bi-proc = 1 licence SRM 5 Enterprise pour 30 VMs)
Sep/1180

Pour faire une analyse avec StratusSphere Fit de Liquidware Labs, il faut déployer un agent sur tous les desktops.

Il est possible d’automatiser cette tache par l’utilisation d’une GPO. Voici la marche à suivre (pour un domaine AD 2003):

  • récupérer l’agent (fichier MSI) et le modèle ADM dans la partie « Hub Administration > Connector ID keys > Connector ID Keys Software » de l’interface web d’Administration
  • placer l’agent sur un partage réseau (\fileservershare) avec les droits de lecture pour tout le monde
  • sur le contrôleur de domaine, ouvrir la console Group Policy Management (idéalement GPedit)
  • Déployer l’arborescence « Local Computer Policy > Computer Configuration > Administrative Templates » et d’un click-droit faire « Add/Remove Templates…« 
  • Dans la liste des Templates, cliquer sur « Add » et indiquer l’emplacement du modèle ADM pour le Connector ID puis cliquer sur « Close« 
  • Aller dans le menu « View > Filtering » et décocher la case « Only show policy settings that can be fully managed« 
  • Modifier les paramètres « Hub Address » en « Enabled » avec l’adresse du StratusSphere Hub, les autres paramètres « Machine Group » et « User Groups » sont optionnels
  • Créer une nouvelle GPO
  • Dans la partie « Computer Configuration > Software Settings » faire un « New > Package« 
  • Indiquer l’emplacement du fichier MSI (le chemin réseau), puis sélectionner « Assigned » et cliquer sur « OK« 
  • Faire un « Properties » sur la réglé créée, aller dans l’onglet « Deployment » et cliquer sur « Advanced« 
  • Cocher la case « Make this 32-bit X86 applications available to Win64 machines« 
  • Ensuite aller dans la partie « Computer Configuration > Administrative Components > System > Logon » et mettre la régle « Always wait for the network at computer startup and logon » à « Enabled« 

Et voila au prochain démarrage des postes l’agent sera installé. A noter que, dans la configuration de l’agent (sur le StratusSphere Hub), il est possible de définir une auto-desinstallation au bout de X jours de collecte.

Pour les contrôleurs AD 2008, les modèles ADM ne fonctionnent pas. Windows 2008 utilise des modèles ADMX (avec des fichiers de traduction du modèle ADML). Dans ce cas, il faut utiliser le programme ADMX Migrator pour convertir le modèle ADM en ADMX+ADML en tapant la commande suivante:

C:Program FilesFullArmorADMX Migrator> faadmxconv connectorID.adm c:chemin_pour_admx /X

Placer le fichier ADMX dans %systemroot%SysvoldomainPolicyDefinitions et le fichier ADML dans %systemroot%SysvoldomainPolicyDefinitionsEN-US et/ou …FR (les répertoires sont à créer).

Petit problème, à la génération il y a une erreur dans le fichier ADML, il faut supprimer les entrées en double que dans l’exemple ci-dessous:

<policyDefinitionResources revision= »1.0″ schemaVersion= »1.0″>
<displayName>enter name here</displayName>
<description>enter description here</description>
<resources>
<stringTable>
<string id= »LiquidwareLabs »>Liquidware Labs</string>
<string id= »StratusSphereFit »>StratusSphere Fit</string>
<string id= »32Bit »>32 Bit</string>
<string id= »64Bit »>64 Bit</string>
<string id= »HubAddress »>Hub Address</string>
<string id= »MachineGroup »>Machine Group</string>
<string id= »UserGroup »>User Group</string>
<string id= »HubAddress »>Hub Address</string>
<string id= »MachineGroup »>Machine Group</string>
<string id= »UserGroup »>User Group</string>
</stringTable>

Le reste du mode opératoire est le même que pour un AD 2003.

Sep/1180

 

Le module StratusSphere Hub est le composant central des produits de Liquiware Labs. Il est utilisé par les 3 produits suivants:

  • StratusSphere Fit: Assessment et Design pour des projets VDI
  • ProfileUnity Pro: Migration de profiles et déploiement de virtualisation de profiles
  • StratusSphere UX: Management, Gestion des SLA et mesure du rendu utilisateur en environnement VDI

Bien que sa mise en œuvre est assez simple et bien documenter dans les documentations Quick Start Guide & Assessment Preparation. Voici quelques notes sur la mise en œuvre de ce composant.

  • Le composant est distribué en tant que Virtual Appliance pour ESX, XenServer ou Hyper-V.
  • La virtual appliance fait environ 650 Go et est dimensionné par défaut pour 1 vCPU / 2 Go vRAM / 6 Go vDisk
  • Pour les gros déploiement (>1000 postes), il est recommandé d’utiliser un base de donnée externe en utilisant la virtual appliance SDA (StratusSphere DataBase Appliance)
  • Les postes clients supportés sont les suivants: Windows 2000, XP, Vista, 7 / RedHat 4.x, 5.x / Suse 10 / Ubuntu 8
  • Pour SS UX, il faut déployer en plus une sonde (Connector ID) par ESX et passer les Stats en niveau 4 dans vCenter

Lire la suite…

Sep/1180
Par Dans KB, VMware

Voici le top 20 des KB les plus util­isées par le sup­port VMware au mois d’Aout 2011:

  1. KB1001596: Réso­lu­tion de VMware High Avail­abil­ity (HA)
  2. KB2003715: Sup­port de Mac OS X Lion (10.7) par VMware Fusion 3
  3. KB1003212: Sup­port de processeur avec Enhanced VMo­tion Com­pat­i­bil­ity (EVC)
  4. KB1003490: Redé­mar­rer les agents de man­age­ment sur un serveur ESX ou ESXi
  5. KB10051: Une VM ne peut démar­rer à cause d’un fichier man­quant ou verrouillé
  6. KB1004588: Best prac­tices pour utiliser et résoudre VMware Converter
  7. KB1032936: Comment installer les drivers async drivers sur ESX/ESXi 4.x
  8. KB1022104: Best prac­tices pour met­tre à jour en ESX 4.1 et vCen­ter Server 4.1
  9. KB1016621: Activer Sys­log sur un ESXi
  10. KB1002511: Recréer un fichier de descrip­tion de disque virtuel (VMDK) manquant
  11. KB1016626: Les VMs arrê­tent de répon­dre quand un des LUN sur l’hôte est dans l’état all-paths-down (APD)
  12. KB1004340: Etein­dre une « unre­spon­sive » VM sur un host ESX
  13. KB1025279: Best prac­tices pour les Snap­shots VM dans un envi­ron­nent VMware
  14. KB1022140: Mon­ter de ver­sion de ESX 4.0 en ESX 4.1
  15. KB1002310: Appli­quer les Snap­shots quand il n’y a pas d’entrée Snap­shot dans le Snap­shot Manager
  16. KB1003894: Col­lecter les infor­ma­tions de diag­nos­tique pour VMware Fusion
  17. KB1008658: Sup­primer manuelle­ment des entrées périmées ou en Linked-Clone de Bureau Virtuel dans View Manager
  18. KB1015084: Dé-présenter un LUN contenant un Datastore d’un ESX/ESXi 4.x
  19. KB1008205: Utiliser esxtop pour identifier des problèmes de performances stockage
  20. KB1007849: Con­solider des Snapshots
Sep/112

VMware avait gardé quelques effets d’annonce pour le VMworld2011: avec notamment l’annonce de View 5 (ici et la). Cette version est orientée sur l’amélioration du ressenti utilisateur et l’amélioration de l’architecture View.

Avec pour principales nouveautés:

  • le support vSphere 5
  • View Persona Management
  • l’optimisation de PCoIP
  • les View Media Services

La plateforme

Bien entendu, cette nouvelle version supportera la nouvelle plateforme vSphere 5. Et ainsi de bénéficier des nouvelles fonctionnalités comme l’accélération software pour les applications 3D, l’USB3, l’Accelerator… Si vous avez raté les nouveautés vSphere 5 c’est ici.

Les licences en Bundle View Enterprise/Premier et vSphere Desktop edition, inclut une plateforme vSphere 5 de la gamme Enterprise Plus (donc toutes les fonctionnalités).

Lire la suite…

Août/1121

La sortie GA de VMware vSphere 5 est pour demain (lundi 22/08/2011), elle apporte plus de 140 améliorations par rapport à la précédente version… difficile de ne rien oublier.

Après toute une série d’article sur les nouveautés, c’est l’occasion de faire un article de synthèse pour retrouver facilement les liens (certaines pages ont été mise à jour depuis).

Voici donc la liste des articles sur les nouveautés de vSphere 5:

  1. « nouveautés vSphere 5« : avec la release note
  2. « les modes de licence vSphere 5« 
  3. « nouveauté vSphere5: Client Web Flex« : avec la partie vSphere Web Client Server
  4. « nouveauté vSphere5: vCenter Server Appliance« 
  5. « nouveauté vSphere5: AutoDeploy & ImageBuilder« : avec Image Builder et Auto Deploy
  6. « nouveauté vSphere5: VSA« 
  7. « nouveauté vSphere5: vDR 2.0« 
  8. « nouveauté vSphere5: FDM« : avec les rôles des agents FDM, le HeartBeat par le Stockage et la simplicité accrue de l’administration HA
  9. « nouveauté vSphere5: amélioration réseau« : avec les fonctions de surveillance et découverte du réseau (LLDP, NetFlow, Port Mirroring), le Firewall d’ESXi et le Network IO Control par groupe de VMs
  10. « nouveauté vSphere5: améliorations vmotion et cluster DRS/DPM« : avec le vMotion, les clusters DRS/DPM et les Pools de Ressources
  11. « nouveauté vSphere5: amélioration stockage« : avec le VMFS5, VAAI en version 2, VASA, le Storage vMotion et l’adapteur software FCoE
  12. « nouveauté vSphere5: Storage DRS &VM Storage Profiles« : avec Storage DRS et ses Datastore Clusters, Driven-Profile Storage et ses VM Storages Profiles
  13. « Upgrade en vSphere 5« 

Voici également la liste des articles sur les nouveautés autour de la génération 5 de VMware (sortie pour début Septembre 2011):

Lire la suite…

Août/1121

Dans la majeure partie des cas, la mise en place de vSphere 5 va être une mise à jour vers vSphere 5 plutôt qu’une installation depuis zéro.

L’upgrade en vSphere 5 va se découper selon les phases suivantes:

  • phase 0: validation des pré-requis
  • phase 1: mise à jour de vCenter
  • phase 2: mise à jour des plugins vCenter (VUM…)
  • phase 3: mise à jour des serveurs ESXi
  • phase 4: mise à jour des VMs (VMtools & Virtual HW)

Phase 0: pré-requis

Voici, pour rappel, quelques pré-requis pour vSphere 5:

Remarque: vCenter 5.0 peut gérer des hôtes ESX/ESXi 3.5, 4.x et 5.0 au sein d’un même cluster.

Lire la suite…

Août/11190

La gestion de Stockage fait une grosse avancée dans vSphere 5 avec Storage DRS et Profile-Driven Storage qui permettent de simplifier et d’automatiser les taches d’administration en relation avec le stockage.

Storage DRS

Avant Storage DRS, le remplissage des Datastores et surtout les performances étaient difficilement équilibrés et surtout l’ajustement de ces problèmes était complexe. Ces opérations de choix et d’équilibrage peuvent maintenant être adressé avec la fonctionnalité Storage DRS.

Storage DRS (SDRS) fournit au stockage les fonctionnalités qu’offre DRS pour les ressources CPU et RAM. Il assure les opérations suivantes :
  • Placement initial des VMs et des VMDKs en fonction de l’espace et de la capacité d’E/S disponibles.
  • Équilibrage de la charge entre les Datastores d’un cluster via Storage vMotion, en fonction de l’utilisation de l’espace de stockage.
  • Équilibrage de la charge via Storage vMotion en fonction des mesures d’E/S (par exemple la latence).

Pour fonctionner, il s’appuie bien entendu sur le Storage vMotion pour l’équilibrage mais aussi sur un nouveau concept: le Datastore Cluster (également appelé « Pod« ). Ce regroupement de plusieurs Datastores en un seul objet administrable globalement. Ils offrent la flexibilité d’être interchangeable (notamment avec le Mode Maintenance).  Cet agrégat de Datastores peut être de type mixte: de différentes Baies, de différents  Constructeurs, de différents VMFS (3/5), de différentes capacités E/S et de différentes tailles. Cependant, il est fortement recommandé de ne pas mixer entre des volumes VMFS et NFS, ni entre les volumes répliqués et non-répliqués. Il n’y a pas de relation directe entre un Cluster d’ESXi et un Datastore Cluster, la relation est de type n:n, c’est à dire qu’un Cluster d’ESXi peut avoir plusieurs Datastore Clusters et qu’un Datastore Cluster peut être attaché à plusieurs Cluster d’ESXi.

Août/11180

La plus grosse partie des nouveautés vSphere 5 se situe au niveau du stockage. Et c’est bien normal, le stockage devient le nerf de la guerre pour des infrastructures virtualisées, aussi bien au niveau des performances que du management. Voici donc une description des nouveautés au niveau stockage : VMFS5, VAAI v2, VASA, Storage vMotion, FCoE soft adapter (la partie Storage DRS et Profile-Driven Storage sera traité dans un prochain article).

VMFS5

La nouvelle version du système de fichier : VMFS5 apporte une meilleure évolutivité et de meilleur performance.

Avec le VMFS5, les limitations du système de fichier sont repoussées. En effet, les Datastores supportent des volumes allant jusqu’à 64 To sans nécessité d’extend. Cela est possible car les partitions VMFS5 sont basées sur une table GPT (GUID Partition Table). La limitation du nombre maximum de fichier dans un volume VMFS est repoussé à plus de 100 000 fichiers. Lire la suite…