Accueil > Mirage > poste en OEM avec Mirage
Juin/1313

L’utilisation de licences Microsoft OEM sur des postes pour lesquels on travail depuis un master unique (re-imaging) est soumit à des contraintes légales et techniques avec n’importe quel outil. Pour rappel, les régles légales de Microsoft pour l’OEM sont les suivantes et s’applique à tous les produits utilisé pour cette gestion d’image:

  • le média de type Volume Licensing utilisé dans le master doit être du même niveau que les licences OEM sur les postes (même produit & version, contenir les même produits, et être de la même langue)
  • vous devez disposer d’un moins une licence de type volume (VLK) du produit pour avoir le droit de déployer un master sur X postes
  • le média de type Volume Licensing doit être utiliser pour faire le master.

Outre ces considérations légales, dans Mirage si l’on essayer de gérer un poste en licences OEM, on a un message d’erreur. Mais techniquement, on peut passer ce problème en plaçant une exception dans la « Base Layer Rule » pour ne pas modifier la clé de registre contenant la licence OEM. Pour cela, suivre le mode opératoire suivant:

  • Dans la « Mirage Management Console »,  aller dans la partie « Image Composer > Layer Rules« 
  • Faire un click-droit sur la règle par défaut et choisir « Clone » ou cliquer sur le « + » pour créer une nouvelle règle
  • Aller dans l’onglet « Software Hive » et dans la partie « Registry Keys to exclude » cliquer sur « Add« 
  • Ajouter la clé « Microsoft\Windows NT\CurrentVersion\ProductID« 
  • Cliquer 2 fois sur « OK »
  • Sélectionner la nouvelle règle, et d’un click-droit sélectionner « Set As Default« .

Voici à quoi ressemble cette règle avec l’exception:

Mirage_OEM-exception-rules

Ce workaround est une solution utilisable plutôt dans une phase de test ou pour simple faire de la sauvegarde des postes. Car légalement, pour distribuer un master unique sur des postes il faudra utiliser une clé volume. Et dans le cas de migration d’OS, il faudra en plus de la clé volume disposer d’une SA en complément de la licence OEM pour chacun des postes.

  1. sigmaos
    13/06/2013 à 09:15 | #1

    Hello,

    C’est un sujet très intéressant cette problématique OEM.
    Comment, selon toi, cela se passe si une entreprise ne taff qu’avec de l’OEM ? (ce qui est très souvent le cas dans les PME).

    Sig’

  2. 13/06/2013 à 20:57 | #2

    C’est ce que j’ai voulu expliquer en début et fin de l’article. Cette bidouille permet de tester le produit sans ce soucier des licences OEM, mais ne peut être utiliser en prod à cause des contraintes légales.
    Une entreprise qui a tous ces postes en OEM, doit acheter juste une licence Volume et utiliser cette version pour créer l’image de référence. Aussi l’entreprise pourra utiliser un master unique même sur des postes OEM.
    Et pour les cas de migrations d’OS, l’entreprise doit en plus souscrire une SA pour l’ensemble des postes ou racheter les licences pour le nouvelle OS.
    Ces problématiques ne sont pas liées à Mirage mais au droit d’usage des licences OEM de Microsoft. C’est exactement la même chose avec d’autre produit de déploiement d’image.
    J’espère être plus explicite et plus claire avec cette explication.

  3. sigmaos
    17/06/2013 à 09:14 | #3

    Merci mon cher M.BRISON pour ces précisions intéressantes. ;o)

    Sig’

  1. Pas encore de trackbacks