Accueil > Mirage > la gestion des couches dans Mirage
Mai/138

J’avais brièvement évoqué le fonctionnement par couche de Mirage dans l’article présentant Horizon Suite. Mais le but de cet article est de présenter plus en détail et surtout de façon illustrée la gestion des couches dans Mirage en fonction des cas d’usages.

Comme introduction, je vous recommande fortement de lire ces 2 articles très détaillés sur HorizonFlux:

Mirage4-App_Layering
Mirage fournit des mécanismes pour synchroniser un poste physique Windows avec son image (appelé CVD) dans le Datacenter. En plus des mécanismes d’optimisation des flux réseau, Mirage a l’intelligence de voir le contenu du poste comme un découpage en 6 couches (sans pour autant modifier le poste). Ensuite, les mécanismes permet de venir fusionner/mettre à jour/réinitialiser/restaurer ces couches en minimisant l’impact pour l’utilisateur.

On retrouve 3 grands types de couches: la couche master (en vert), les couches applicatives (en bleu) et la personnalisation du poste (en orange). En plus de ces couches, on pourrait également ajouter une 7e couche qui est tout ce qui n’est pas protégé (par exclusion). On peut paramétrer le contenu de ces couches en configurant les points suivants:

  • Layer Rules pour les couches vertes (et bleues).
  • Pendant la phase « Capture App Layer » (basé sur les Layer Rules) des couches bleues.
  • User Area (dans l’Upload Policy) pour les couches orange
  • Unprotect Area (dans l’Upload Policy) pour tout ce qui n’est pas protégé

On ne sélectionne pas les couches que l’on souhaite manipuler, c’est plutôt en fonction des cas d’usage qu’elles seront modifiées ou non. Les schémas ci-dessous vont illustrer ces différents scénarios.

Mais avant une petite explication sur la représentation de ces schémas: à gauche, on retrouve le postes avant l’opération avec en couleurs les couches qui sont gérées par Mirage. Et à droite, on a le poste après l’opération avec en couleur les couches qui ont été réinitialisé/mise à jours/restauré/migré (celles en grises n’ont pas été modifié).

Initialisation d’une machine

Pour initialiser une machine avant son utilisation, on peut commencer par une installation automatisée (OS + agent Mirage) à partir d’une clé USB, d’une ISO ou d’un PXE. La machine apparait alors dans l’état « Pending » dans la console Mirage. On peut alors faire un « Base Layer Provisioning » pour déployer le master pour que cette machine soit prête à l’usage. On a également le choix de conserver l’identité de la machine ou de la redéfinir.
Mirage_BaseLayerProvisionning

Restauration d’un poste

En cas de panne d’une machine, si l’on remplace ou reformate le disque de la machine, on commence par une installation automatisée (OS + agent Mirage) puis l’on restaure l’image de la machine à l’état de la dernière synchronisation. Pour cela, on choisit « Disaster Recovery » et « Replace Hard Disk« .

Mirage_DRreplaceHDOn peut aussi restaurer l’image sur une machine différente, en sélectionnant « Disaster Recovery« , « Replace the User Machine » puis « Full System Restore« . On a alors le choix de conserver le nom de la nouvelle machine ou de le redéfinir.

Mirage_DRreplaceMachine

Ou l’on peut simplement restaurer les couches utilisateurs sur une autre machine. En sélectionnant « Disaster Recovery » puis « Replace the User Machine« , on peut alors restaurer les données et les applications utilisateurs avec « Restore Application, User Data & Settings » ou simplement ses données avec « Only Restore User Data & Settings« .
Mirage_DRrestoreUser

Changement de machine

En cas de remplacement de la machine d’un utilisateur (par exemple obsolescence d’une machine), on peut migrer l’intégralité de l’image d’une machine vers une nouvelle machine avec l’assistant « Hardware Migration« . On a alors le choix de conserver le nom de la nouvelle machine, de la redéfinir ou de récupérer l’ancien nom.
Mirage_HwMigration

Déploiement d’une application

On peut déployer, retirer ou mettre à jour une couche applicative en minimisant l’impact pour l’utilisateur. Pour cela, utiliser l’assistant « Update App Layers » ou aller dans le menu « Layers » puis « Update App Layers« . On a ensuite le choix des couches applicatives de l’on associe au poste.
Mirage_UpdateAppLayers

Migration Windows 7

Pour la migration d’une machine en place vers Windows 7, on doit d’abord préparer un nouveau master Win7, valider ou recréer les couches applicatives pour Win7 et injecter les pilotes Win7 dans la Driver Library. Ensuite, on utilise l’assistant « Windows 7 Migration » pour faire la migration. Les couches Drivers, OS et Applications seront ainsi remplacer, le profil de l’utilisateur sera converti au format v2. En revanche,  la partie applications installées par l’utilisateur ne sera pas conservée, car Mirage n’assure pas de portabilité de cette couche entre les OS.
Mirage_Win7Migration

Déploiement du master

Une fois l’agent Mirage installé sur un poste, il est centralisé (synchronisé avec son image CVD) sans être modifié. On peut ensuite venir lui appliquer le master, cette couche de base sera alors fusionnée avec le poste. Pour cela, on utilise l’assistant « Assign Base Layer » ou l’on passe par le menu « Layers » puis « Assign Base Layer« .
Mirage_AssignBaseLayer

Forcer la conformité d’un poste

En cas de problème d’un poste, on peut forcer la conformité du poste en forçant la restauration du master et des applications en sélectionnant « Enforce All Layers« . Il est alors possible de forcer cette conformité sans toucher aux couches utilisateurs avec l’option « Preserve user applications » ou de supprimer les applications installées par l’utilisateur avec l’option « Remove user applications« .
Mirage_EnforceAllLayers

Mettre à jour les drivers

On peut forcer une mise à jour des pilotes d’un poste à partir de la bibliothèque centrale en sélectionnant « Apply Driver Library« .
Mirage_ApplyDriverLib

Revenir à un point de sauvegarde

En cas de problème sur un poste, on peut revenir à un précédent point de sauvegarde en sélectionnant « Revert to Snapshot« . Il est possible de ne pas perdre les données de l’utilisateur en cochant la case « Restore system only« .

Mirage_Revert2Snapshot

  1. 22/01/2014 à 15:05 | #1

    Tip top 🙂 !

    merci !

    A Bientôt.

  1. Pas encore de trackbacks