Accueil > VMware > quelques notes sur SIOC
Jan/1210

Pour rappel, Storage I/O Control (SIOC) est une fonctionnalité de vSphere disponible dans la gamme Enterprise Plus, apparu depuis vSphere 4.1 et compatible NFS en vSphere 5.0. Son but est de limiter les accès disques afin de prioriser les I/O VMs en fonction du niveau de performance attendu (équivalent à de la QoS pour les disques). Un petit exemple ci-dessous :

 

Voici quelques notes de recommandations sur SIOC :

  • SIOC est utilisé en complément de l’équilibrage des performances de Storage DRS : SDRS fait d’équilibrage de la charge I/O entre Datastores au bout d’une analyse de 8h alors que SIOC s’occupe des problèmes de congestion instantané. Le seuil de congestion (latence) utilisé par SDRS doit être plus élevé que celui de SIOC, en général le double.
  • De plus, les différents volumes d’un Cluster de Datastores doivent partager des volumes de performances équivalentes car SDRS fonctionne sur un principe de « In-tiering » (comme expliqué dans l’article « impact of load balancing on datastore cluster configuration » de Frank Denneman). Le SIOC est activé automatiquement sur les volumes d’un Cluster de Datastores (si l’option I/O LoadBalancing est activé dans SDRS) et les seuils de congestion doivent être les mêmes à travers ce cluster.
  • SIOC analyse les performances disques toutes les 4 secondes pour déterminer si une action est nécessaire.
  • Éviter de définir des seuils de congestions différents sur des Datastores partage les mêmes ressources physiques (même grappe Raid).
  • Les Datastores contrôlés par SIOC ne doivent pas être accédé par des Hosts en dehors du vCenter, cela fausse le calcul de SIOC et peut même provoquer un effet inverse que celui souhaité par SIOC.
  • Avant de démonter/déprésenter un Datastore, il est impératif de désactiver le SIOC sur ce volume. Sinon il peut rester vérrouiller ou l’on peut avoir des comportements bizarres avec l’APD.

Voici des seuils de congestions SIOC indicatifs en fonction de la technologie de disques utilisée :

  • SSD : 10-15 ms
  • FC : 20-30 ms
  • SAS : 20-30 ms
  • SATA : 30-50 ms
  • Auto-tiering par LUN : valeur recommandée par le constructeur, sinon la valeur ci-dessus pour le volume le plus lent
  • Auto-tiering par Block : valeur recommandée par le constructeur, sinon les valeurs ci-dessus pour le volume le plus rapide et le plus lent.

Quelques lectures intéressantes sur SIOC :

  1. 29/06/2012 à 02:22 | #1

    /! Désactiver SIOC sur les volumes répliqués par SRM avant de faire une migration planifiée.
    Cf. http://blogs.vmware.com/vsphere/2012/06/sioc-and-srm.html

  1. Pas encore de trackbacks