Accueil > VMware > Les nouveautés vSphere 5
juil/1112

Ça y est l’annonce de la 5ième génération VMware a été faite, 2 ans après la sortie de vSphere 4. Cette nouvelle génération est très orienté Cloud (au moins sur le discours) et devrait rapidement donner suite à la mise à jour de tous les autres produits en relation avec vSphere (View 5.0, SRM 5.0, vShield 5.0, vCloud 1.5…). La GA de vSphere 5 devrait être en Q3 2011 (surement après le VMworld).

La liste des nouveautés est très longue, nous nous attarderons sur les principales nouveautés dans de prochains articles, à venir: Storage DRS, Fault Domain Manager, Next Generation Flex Client et la vCenter Appliance.

Mais avant cela, voici une synthèse en français sur la release note:

Amélioration de la plateforme

  • Convergence: vSphere est la première version exclusivement ESXi (bye bye ESX). Le vCenter 5.0 garde quand même la compatibilité ESX/ESXi 3.5, ESX/ESXi 4.X et ESXi 5.0
  • vSphere Auto Deploy: est la combinaison des Host Profiles, d’un Image Builder et d’un serveur PXE. Les hosts peuvent être déployé, reconstruit en appliquant simplement des règles. Également la possibilité de rendre les ESX stateless (comparable à du PVS) l’exécution est simplement chargé en mémoire.
  • Unification du framework CLI: unification des commandes réalisables en local (TSM), par le vSphere CLI, le PowerCLI et l’interface graphique.
  • Nouvelle capacité des VMs: avec le Virtual Hardware 8, les VMs peuvent supporter 32 vCPU et 1To RAM. Ajoute de carte 3D virtuel pour le support de Windows Aero. Et le Bios virtuel peut booter en tant Unified Extended Firmware Interface (UEFI).
  • Configuration des coeurs des vCPU par la GUI: il est maintenant possible de configuré les nombres de coeurs des vCPU d’une VM à partir de l’interface graphique
  • Connexion des périphériques USB client: possibilité de monté un périphérique USB client à partir de la Remote Console (comme on pouvait le faire avec le lecteur de CD)
  • Support des Smart Card Readers dans les VMs: les lecteurs de Smart Card peuvent être remonté dans une ou plusieurs VMs pour fournir de l’authentification forte aux VMs
  • Amélioration de la compatibilité des VMware Tools: les VMware Tools de vSphere 4.X sont supportés pour une VM tournant sur vSphere 5. Mais également l’inverse
  • Support de Mac OS X Server en VM: Apple Mac OS X Server 10.6 (Snow Leoppard) est maintenant supporté en tant que Guest OS
  • Support du boot UEFI pour les ESXi: Les serveurs ESXi peuvent démarrer en UEFI sur les périphériques Disques locaux, CD-Rom ou clé USB
  • Support jusqu’a 512 VMs par ESXi: On peut maintenant avoir jusqu’à 512 sur un même serveur ESXi.
  • Support de gros système physique: ESXi 5.0 supporte maintenant les serveurs physiques allant jusqu’à 160 processeurs logiques et 2 To de mémoire
  • Amélioration du SNMP: possibilité de convertir les remonté CIM en trappes SNMP

Stockage

  • Storage DRS: avec le nouveau concept de Pod (Cluster de DataStores) il est possible d’équilibrer les espaces et les I/O consommé sur un ensemble de DataStores. Il est également possible de mettre un DataStore en « Mode Maintenance ».
  • Règle de fourniture du stockage: création de règle caractérisant les performances du stockage, permettant ainsi d’associer à une VM la classe de service de stockage qu’elle doit utiliser sans se soucier de l’emplacement exacte.
  • VMFS5: nouvelle version du système de fichier permettant une plus grande scallabilité et de meilleure performance. Avec la possibilité de migrer le système de fichier à chaud.
  • Accelerator: un accélérateur est fourni pour les environnements VDI. Il permet de créer un cache de lecteur en mémoire afin d’améliorer la gestion et la déduplication des images VDI. Ce cache est géré par View Composer afin de diminuer de manière significative les IO/s
  • Amélioration de l’utilisation iSCSI: permet de configurer le iSCSI hardware et l’iSCSI initiator (software) dans le même interface
  • Storage I/O Control supporté en NFS
  • VAAI Thin-Provisionning: possibilité de récupérer l’espace libéré sur les LUNs Thin-Provisionné sur les baies compatibles.
  • Swap sur SSD: possibilité de déporter le Swap des ESXi (pour l’overcommitement de la mémoire) sur des disques SSD locaux ou sur du stockage partagé.
  • Support de LUN de plus de 2 To
  • Support des Snapshots VMs avec Storage vMotion: les snapshots de VMs sont maintenant compatible avec le Storage vMotion

Réseau

  • Amélioration du Network I/O Control: possibilité de configurer le Network I/O Control au niveau des Ressources Pools.
  • Amélioration des vSwitchs Distribués: amélioration de la visibilité du trafic dans les VMs par le Netflow. Ainsi que l’amélioration du Monitoring et du Troubleshooting au niveau SPAN et Link-Layered Discover Protocol (LLDP)
  • Firewall de l’ESXi: Nouvelle version du firewall sur les serveurs ESXi (plus basé sur IPtables)

Serveur vCenter

  • Nouvelle génération du vSphere Client en mode Web: Une interface d’administration Web basé sur Adobe Flex. Elle permet l’intégration de plugin, beaucoup plus d’options que l’ancienne interface Web.
  • vCenter Server en Virtual Appliance: possibilité d’utiliser le vCenter en tant qu’appliance virtuelle pré-packagé dans une VM Linux. Plus de besoin de licence Windows et facilité d’upgrade.
  • Inventaire étendu: possibilité d’étendre la capacité de management du vCenter en incorporant des composants additionnels et personnalisés. Dans le but que le vCenter soit une interface unifiée d’administration des DataCenters virtualisés.
  • Interface des gestions des solutions VMware: la partie vCenter Solutions Manager est une interface de configuration et de surveillance des produits (VMware ou Tiers) s’intégrant avec le vCenter. En utilisant le nouveau ESX Agent Manager afin d’assurer l’inter-opérabilité de ces produits avec des fonctionnalités-coeurs ESXi (comme le maintenance mode ou le DPM).
  • Support des logs améliorés: Tous les fichiers de logs sont maintenant généré par Syslog et sont sotcké localement ou déporté vers un serveur de centralisation de logs. Les fichiers de Logs peuvent être centralisé en SSL ou en TCP. Le Syslog listener est disponible en tant que plugin du vCenter pour Windows et nativement intégré au vCenter Appliance.

Continuité de service

  • Le Fault Domain Manager: la nouvelle version du HA par un gestionnaire. Chaque serveur peut être élue maitre du cluster et l’isolation est basé en plus du réseau sur un HeartBeat au niveau du stockage.
zv7qrnb
  1. bela
    12/07/2011 à 22:31 | #1

    Petite faute sur les capacités VM, c’est pas 1go mais 1to de rem supporté

  2. Pierre-Yves
    12/07/2011 à 22:59 | #2

    Helas pour pouvoir attribuer 1To à un VM il faut disposer d’au moins 20 CPU Enterprise Plus, puisqu’ils sont désormais limité à 48Go/CPU (32Go pour Enterprise).
    Cela réduit considérablement les possibilités de consolidations puisque le facteur limitant est généralement la mémoire… Il n’est ainsi plus possible de dépasser 96 Go sur un bipro et 192 sur un quad avec Enterprise Plus. En Enterprise ca devient ridicule: 64 Go sur un bi-pro, on ne va pas loin….

  3. 13/07/2011 à 01:23 | #3

    @bela
    Oups, c’est vrai qu’1 Go c’est un peu faible ;p
    Merci pour cette remarque.

  4. 13/07/2011 à 01:26 | #4

    @Pierre-Yves
    C’est que cette annonce « vRAM pooled » sur les licences est la grosse déception…

  5. Pierre-Yves
    13/07/2011 à 10:48 | #5

    Vu qu’il faut licencier la VRAM et non plus la RAM physiques, toutes les techniques d’optimisation mémoire de Vsphere deviennent inutile: Si on fait de la surallocation de mémoire (et si on utilise Vsphere c’est bien qu’on a ca en tête), ca veut dire que pour couvrir les besoins d’un bi-processeur 96Go RAM (les confs qu’on utilise ici) il va falloir PLUS de 2 licences.
    C’est même plus un scandale, c’est un hold-up….

  6. 13/07/2011 à 11:10 | #6

    @Pierre-Yves
    Le calcul est complexe, reste a voir en fonction des cas, vu qu’il y a de la spare capacity pour le HA. Il y a pas mal d’article en ce moment la dessus, certain sont perdant et d’autres pas. Cela risque fortement freiner l’adoption de la v5.

  7. Pierre-Yves
    13/07/2011 à 12:25 | #7

    Oui clairement, et c’est bien dommage, car sur le plan technique y’a bcp d’avancées.

  8. Pierre-Yves
    29/07/2011 à 17:34 | #8

    A priori devant l’émeute, la position de Vmware évoluerait:
    http://derek858.blogspot.com/2011/07/impending-vmware-vsphere-50-license.html

  9. Pierre-Yves
    29/07/2011 à 17:35 | #9

    Du coup le licencing devient bcp plus raisonnable…. on va pouvoir reparler technique autour de Vsphere 5.0 :-)

  10. 30/07/2011 à 00:10 | #10

    Super info. j’ai la confirmation et je mettrai à jour la page sur les licences

  1. 21/08/2011 à 11:07 | #1